La bourse Louise Beyrand-Olivier Toussaint


 

La bourse Louise Beyrand-Olivier Toussaint est une bourse de recherche doctorale visant à encourager et à faciliter la mobilité des jeunes chercheurs dans le domaine de la recherche en ethnologie et en anthropologie sociale, notamment pour favoriser la mise en valeur et la préservation du patrimoine immatériel de l’humanité.

 

Cette bourse de recherche,  une des rares dans les spécialités de l’ethnologie et de l’anthropologie, sera attribuée annuellement dès juin 2017, à un étudiant titulaire d’un master 2 (ou équivalent), de nationalité française ou de nationalité étrangère relevant de l’aire francophone.

 

L’étudiant devra être inscrit en France en thèse de doctorat dans les domaines de l'ethnologie, patrimoine immatériel, ethnolinguistique, ethnomusicologie (etc.) et souhaitera lancer/poursuivre des recherches sur un terrain éloigné dès la première et/ou deuxième année. Parmi les critères de sélection, la maîtrise de la langue du peuple étudié ou l’attestation de l’apprentissage de cette langue, sera pris en compte tout particulièrement.

 

Les ressources financières étant le principal obstacle à la poursuite d’une recherche dans les domaines précités, le montant de la bourse a été fixé à 10 000 euros pour permettre à l’étudiant d’approfondir ses recherches sur le terrain sur une longue période.

 

La bourse Louise Beyrand-Olivier Toussaint a été créée à la mémoire de Louise Beyrand, doctorante en ethnologie à l’université de Strasbourg, et d’Olivier Toussaint, son époux, historien, tous les deux décédés en décembre 2015 et janvier 2016. La disparition soudaine de ces deux jeunes mariés passionnés d’histoire et de culture a profondément atteint la communauté des jeunes chercheurs et des professeurs en ethnologie ainsi que l’ensemble de la communauté universitaire, notamment dans la région strasbourgeoise.

 

Selon les dernières volontés d’Olivier Toussaint, et suivant l’initiative des parents des  jeunes disparus, Pierre Le Roux, professeur d’ethnologie à l’université de Strasbourg et directeur de thèse de Louise Beyrand, a permis la mise en place de la bourse, qu'il préside, avec le concours du Fonds Culturel Arts & Ouvrages.

 

 

 

Le comité d’honneur de la bourse :

Michel Antelme, professeur de khmer à l’Institut national des langues et civilisations orientales (France) ;

Philippe Belaval, directeur du Centre des monuments nationaux (France) ;

Philippe Descola, professeur au Collège de France, chaire « Anthropologie de la nature » (France) ;

Abdel Kader Haïdara, directeur de la Bibliothèque Mamma-Haïdara de Tombouctou, docteur honoris causa de l’école normale supérieure de Lyon, président de l’ONG Savama-DCI, lauréat du Prix d’Allemagne pour l’Afrique 2014 (Mali) ;

Christian Hottin, conservateur en chef du patrimoine et directeur des études du département des conservateurs de l'Institut National du Patrimoine;

Yves Le Fur, directeur du département du Patrimoine et des Collections, Musée du Quai Branly (France) ;

Jim McPherson, président du conseil d’administration de la Fondation Arizona Preservation (états-Unis) ;

Rithy Panh, réalisateur, fondateur et directeur du Centre de ressource audiovisuelle Bophana (Phnom Penh Cambodge) ;

Philippe M. F. Peycam, directeur de l’International Institute for Asian Studies-IIAS (Leyde, Pays-Bas) ;

Thierry Zephir, professeur à l’école du Louvre, chargé d’étude au Musée national des Arts asiatiques Guimet, chargé de cours à la Faculté d’archéologie de Phnom Penh (France).

Les dossiers de candidature comprenant toutes les pièces justificatives sont à adresser au fonds de dotation entre le 1er janvier et le 31 mars 2017 (prolongation) par courriel à fondsculturel@gmail.com. La remise de la bourse au lauréat interviendra le 30 juin suivant la date de dépôt de la candidature.


Télécharger
Présentation de la bourse
Presentation Bourse Louise Beyrand Olivi
Document Adobe Acrobat 402.3 KB
Télécharger
Dossier de candidature à télécharger
Dossier de candidature Bourse Louise Bey
Document Adobe Acrobat 227.7 KB