"Préserver et valoriser
notre patrimoine exceptionnel"

Signature d'un partenariat avec l'UNESCO


Le jeudi 22 mai 2014, le Fonds Culturel Arts & Ouvrages a signé un contrat de partenariat avec le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO dont l'objet est de "Préserver et valoriser notre patrimoine exceptionnel" en faveur de la sauvegarde durable des sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial en péril dans le cadre des objectifs de la Convention du patrimoine mondial de 1972 : http://whc.unesco.org/fr/actualites/1131. Le Fonds Culturel Arts & Ouvrages s'est engagé à soutenir 3 sites en péril : les manuscrits anciens de Tombouctou au Mali, le site d'Abou Mena en Égypte et le site de Coro et son port au Venezuela.

Notre vente caritative "20 BUCKS A BOX"


samedi 24 mai 2014 - salle V.V - 2 rue Rossini, Paris - exposition de 10h à 18h - conférence à 16h - vente à 18h - 58 lots - 56 artistes de renom

Le Fonds Culturel Arts & Ouvrages s'investit dans la préservation d'un trésor patrimonial en péril : les Manuscrits anciens de Tombouctou au Mali. Cette vente est organisée sous le marteau d'ART VALOREM et en coopération avec le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO à Paris et à Bamako. 56 artistes de renom ont accepté de faire don d'une œuvre : Ben, Barcelo, Othoniel, Mesnager, Pascale M. Tayou, P. Cognée, S. Couturier, Malick Sidibé, Nicolas Vial... aux côtés de quatre parrains prestigieux : l'académicien Erik Orsenna, le journaliste Jean-Michel Djian, le professeur Georges Bohas et le directeur de la bibliothèque Mamma Haïdara de Tombouctou, Abdel Kader Haidara.

Télécharger
Le catalogue de la vente
catalogue.pdf
Document Adobe Acrobat [6.1 MB]
Télécharger

Opération "20$ la boîte / twenty bucks a box"

Un plan d'action pour la réhabilitation du patrimoine culturel et la sauvegarde des Manuscrits anciens au Mali a été adopté en février 2013 au cours d'une réunion internationale d'experts organisée par l'UNESCO et la France au siège de l'Organisation, dont l'objet était la reconstruction des bibliothèques de Tombouctou et la préservation de leurs manuscrits. Pour mener à bien cette action, de nombreuses boîtes de conditionnement sont nécessaires pour sauver près de 300 000 manuscrits qui ont été transportés d'urgence et en toute discrétion, de Tombouctou jusqu'à Bamako, suite aux menaces de leur destruction par les groupes islamistes en 2012 et au début de l'année 2013. Malgré ce sauvetage - précaire - ces précieux manuscrits sont toujours en danger, victimes aujourd'hui de mauvaises conditions de préservation (en particulier les dommages dus à l'humidité et aux insectes). Chaque manuscrit a besoin d'une boîte spécialement conçue pour sa protection (réalisée à partir de papier cartonné neutre à base d'alpha-cellulose et sans acides). FCAO se donne aujourd'hui pour mission de commander le plus de boîtes possibles grâce aux fonds récoltés lors de la vente aux enchères caritative qui seront reversés à l'UNESCO.

Le patrimoine de l'Afrique

Les précieux manuscrits de Tombouctou constituent un trésor du patrimoine malien aujourd'hui en danger. L'UNESCO a récemment estimé à 5,6 millions de dollars la somme nécessaire pour les mettre à l'abri et les restaurer. Le Fonds Culturel Arts & Ouvrages s'est déjà investi une première fois, par l'intermédiaire de l'association Mémoires du Patrimoine, pour la sauvegarde des manuscrits de Tombouctou en participant financièrement à l'opération de crowdfunding lancée par l'association T160K - Les bibliothèques de Tombouctou en exil et en communiquant l'opération et l'histoire extraordinaire du sauvetage de ces manuscrits auprès du Huffington Post. Lors de cette opération, FCAO a été remercié par la mention de son nom sur une boîte de conservation de ces manuscrits, destinés à retourner à Tombouctou, dans des conditions optimales pour leur préservation durable. 

Pôle culturel et muséal de Dakhla, sud Maroc


FCAO soutient la création du pôle culturel et muséal de Dakhla dans les provinces du sud du Maroc : "La Grande Escale". Il s'agit du premier musée du patrimoine saharien. Le projet scientifique et culturel de ce musée a comme objectif principal la mise en valeur de la culture bidane (qui s'étend dans les régions du Sahara occidental, la Mauritane, le Nord du Mali et le Sud-Ouest algérien) à travers des objets d'art et d'artisanat et les traditions populaires.

 

Ce pôle culturel aura vocation à impliquer les hommes et les femmes du Sahara à travers leurs savoir-faire, leur mode de vie, leur pratique religieuse et leur patrimoine. L'enjeu est la promotion de la culture sahraouie et, dans une visée culturelle et muséologique plus large, celle des habitants du désert, incluant les Touaregs et tribus de Mauritanie et du Mali. Le rôle fondamental du nomadisme pour la diffusion des connaissances et des coutumes à travers l'ensemble de la zone du désert du Sahara sera mise en valeur, avec ses problématiques, historiques et actuelles.

 

80% du budget total ont déjà été réunis et un concours d'architecture vient d'être lancé au niveau international pour la construction des batiments, dont la pose de la première pierre est prévue pour le printemps 2014. A ce titre, pour la finalisation du budget total de cet important projet culturel, FCAO recherche des partenaires financiers, fondations, mécènes et entreprises, pour aider à la création architecturale et l'acquisition des collections de ce futur musée. Pour toute demande d'informations supplémentaires concernant ce projet, nous vous remercions de nous contacter directement sur cet email : fondsculturel@gmail.com.